top of page
Rechercher

La spiruline : un stimulant de la mémoire et de la concentration

Dernière mise à jour : 14 nov.

La spiruline est une cyanobactérie qui possède de nombreux bienfaits pour la santé.

Elle est considérée comme un super-aliment par l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui recommandent son utilisation pour lutter contre la malnutrition et renforcer le système immunitaire.


Mais saviez-vous que la spiruline est aussi un excellent stimulant pour le cerveau et les fonctions cognitives ? Dans cet article, nous allons vous expliquer comment la spiruline peut améliorer votre mémoire et votre concentration, ainsi que prévenir le vieillissement et les maladies du cerveau.




La spiruline, un aliment riche en nutriments essentiels pour le cerveau

Le cerveau est un organe très gourmand en énergie. Il consomme environ 20% de l’oxygène et du glucose du corps, même s’il ne représente que 2% du poids total. Pour fonctionner correctement, le cerveau a besoin de nutriments essentiels, tels que des protéines, des acides aminés, des vitamines, des minéraux et des antioxydants. Or, la spiruline contient tous ces éléments en quantité importante.


Par exemple,

  • la spiruline est composée de 60 à 70% de protéines végétales de haute qualité, qui fournissent les acides aminés nécessaires à la synthèse des neurotransmetteurs, les messagers chimiques du cerveau.

  • La spiruline est également riche en vitamines du groupe B, qui participent au métabolisme énergétique du cerveau, ainsi qu’en vitamine E, qui protège les membranes cellulaires du stress oxydatif.

  • La spiruline contient aussi des minéraux comme le fer, le zinc, le magnésium ou le sélénium, qui jouent un rôle clé dans le fonctionnement des enzymes cérébrales.

  • Enfin, la spiruline est une source exceptionnelle d’antioxydants, comme la phycocyanine, le bêta-carotène ou la chlorophylle, qui neutralisent les radicaux libres responsables du vieillissement cérébral.



Plusieurs études scientifiques ont confirmé les effets bénéfiques de la spiruline sur le cerveau.

Par exemple, une étude menée en 2018 sur des rats a montré que la supplémentation en spiruline pendant 28 jours améliorait significativement les performances cognitives et réduisait les dommages oxydatifs dans le cortex cérébral.


Une autre étude réalisée en 2016 sur des adultes sains a révélé que la prise de spiruline pendant 12 semaines augmentait le taux d’hémoglobine dans le sang, ce qui favorisait l’oxygénation du cerveau.


Une troisième étude conduite en 2015 sur des enfants souffrant de déficit d’attention avec hyperactivité (TDAH) a démontré que la consommation de spiruline pendant six mois améliorait leur quotient intellectuel et leur comportement.


La spiruline, ses bienfaits pour votre cerveau



La spiruline, un allié pour améliorer la mémoire et la concentration

La mémoire et la concentration sont deux fonctions cognitives essentielles pour l’apprentissage, le travail et la vie quotidienne.

Elles permettent de stocker, de rappeler et de traiter les informations pertinentes pour réaliser une tâche ou résoudre un problème. Or, ces fonctions peuvent être altérées par divers facteurs, tels que le stress, la fatigue, le manque de sommeil ou le vieillissement. Heureusement, la spiruline peut vous aider à améliorer votre mémoire et votre concentration grâce à ses propriétés protectrices et stimulantes.


D’une part, la spiruline protège votre cerveau contre les agressions extérieures qui peuvent nuire à vos fonctions cognitives. Par exemple, la spiruline réduit le taux de cortisol dans le sang, l’hormone du stress qui peut provoquer une perte de mémoire ou une difficulté à se concentrer.


La spiruline augmente également le taux de sérotonine dans le cerveau, le neurotransmetteur de la bonne humeur qui favorise la relaxation et le bien-être.

La spiruline renforce aussi la barrière hémato-encéphalique, la membrane qui protège le cerveau des substances toxiques qui circulent dans le sang.



D’autre part, la spiruline stimule votre cerveau en augmentant ses capacités cognitives. Par exemple,

  • la spiruline améliore la neurogenèse, c’est-à-dire la formation de nouveaux neurones dans l’hippocampe, la région du cerveau impliquée dans la mémoire et l’apprentissage.


  • La spiruline favorise également la neuroplasticité, c’est-à-dire la capacité du cerveau à se remodeler en fonction de l’expérience et de l’environnement.


  • La spiruline booste aussi la production d’acétylcholine, le neurotransmetteur qui facilite la transmission des signaux nerveux entre les cellules cérébrales.


Des exemples concrets d’amélioration de la mémoire et de la concentration grâce à la spiruline sont rapportés dans les études citées précédemment.

  • Ainsi, l’étude sur les rats a montré que la spiruline améliorait leur mémoire spatiale et leur capacité à résoudre un labyrinthe.

  • L’étude sur les adultes sains a révélé que la spiruline augmentait leur attention soutenue et leur vitesse de traitement de l’information.

  • L’étude sur les enfants atteints de TDAH a démontré que la spiruline améliorait leur mémoire verbale et leur concentration.




La spiruline, un neuroprotecteur naturel contre le vieillissement et les maladies du cerveau

Le vieillissement est un processus naturel qui affecte tous les organes du corps, y compris le cerveau. Avec l’âge, le cerveau perd progressivement des neurones et des connexions synaptiques, ce qui entraîne une diminution des fonctions cognitives. De plus, le vieillissement favorise l’apparition de maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson, qui se caractérisent par une destruction progressive des cellules nerveuses et une altération irréversible des capacités mentales. Face à ces menaces, la spiruline peut vous aider à préserver votre cerveau grâce à ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et régénératrices.


D’une part, la spiruline lutte contre le stress oxydatif, l’un des principaux facteurs du vieillissement cérébral. Le stress oxydatif est causé par un déséquilibre entre la production de radicaux libres, des molécules instables qui endommagent les cellules, et les défenses antioxydantes de l’organisme. La spiruline est un puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres et prévient ainsi les dommages cellulaires. La spiruline augmente également l’activité des enzymes antioxydantes endogènes, comme le glutathion ou la superoxyde dismutase, qui protègent le cerveau contre le stress oxydatif.


D’autre part, la spiruline combat l’inflammation chronique, un autre facteur du vieillissement cérébral. L’inflammation chronique est une réaction excessive du système immunitaire qui entraîne une libération prolongée de cytokines pro-inflammatoires, des molécules qui provoquent une inflammation locale ou générale. La spiruline est un anti-inflammatoire naturel qui inhibe la production de cytokines pro-inflammatoires et réduit ainsi l’inflammation. La spiruline module aussi le système immunitaire en stimulant les cellules immunitaires bénéfiques, comme les macrophages ou les lymphocytes T.


Enfin, la spiruline favorise la régénération du tissu nerveux, un troisième facteur du vieillissement cérébral. La régénération du tissu nerveux est la capacité du cerveau à réparer ou à remplacer les cellules endommagées ou perdues. La spiruline stimule cette capacité en activant des facteurs de croissance nerveuse, comme le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), qui favorisent la survie et la croissance des neurones. La spiruline augmente aussi l’expression de gènes impliqués dans la réparation de l’ADN, comme la protéine p53, qui prévient les mutations génétiques.




Plusieurs études scientifiques ont attesté les effets neuroprotecteurs de la spiruline contre le vieillissement et les maladies du cerveau.


Par exemple, une étude menée en 2017 sur des souris a montré que la spiruline prévenait la perte de mémoire et la diminution de l’activité synaptique induites par le vieillissement.


Une autre étude réalisée en 2014 sur des patients atteints de la maladie d’Alzheimer a révélé que la spiruline ralentissait la progression de la maladie et améliorait les fonctions cognitives.


Une troisième étude conduite en 2012 sur des modèles animaux de la maladie de Parkinson a démontré que la spiruline atténuait les symptômes moteurs et cognitifs de la maladie.




Comment consommer de la spiruline pour profiter de ses bienfaits ?

La spiruline est facile à trouver et à intégrer dans votre alimentation quotidienne. Vous pouvez la consommer sous forme de poudre, de paillettes ou de gélules, ou l’ajouter à vos jus de fruits et à vos smoothies pour bénéficier de tous ses bienfaits.


Chez La Spiruline du Rocher, nous vous proposons une spiruline française de qualité supérieure, cultivée avec soin dans une serre horticole protégée des polluants extérieurs, et séchée à basse température pour préserver ses propriétés exceptionnelles.

Vous pouvez commander en ligne votre complément alimentaire français sur notre site web ou nous rendre visite sur place pour découvrir notre exploitation.

Conclusion La spiruline est un aliment exceptionnel pour le cerveau et les fonctions cognitives. Elle fournit au cerveau tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement. Elle améliore la mémoire et la concentration en protégeant et en stimulant le système cognitif.


Elle prévient le vieillissement et les maladies du cerveau grâce à ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et régénératrices. La spiruline est donc un complément alimentaire sain et naturel que vous pouvez consommer sans modération pour booster votre cerveau.


N’hésitez pas à vous procurer de la spiruline de qualité sur notre site web La Spiruline du rocher.

24 vues0 commentaire
bottom of page